Tirant les leçons des nombreux échecs aux différents concours  d’accès à la fonction publique ou aux écoles professionnelles, l’Institut National de Formation Judiciaire a entrepris cette année de proposer un cours spécifique dans son domaine de compétence à l’intention des jeunes diplômés d’au moins le master 1 en droit public ou privé en vue d’améliorer les aptitudes de ceux-ci face au marché de l’emploi de plus en plus rude.

Ainsi depuis deux mois, deux cents personnes participent à cette formation qui se veut pratique et complémentaire à celle académique reçue dans les facultés.

Elle est assurée par des professeurs maliens et étrangers de haut niveau rigoureusement sélectionnés. A l’aide de méthodes bien mûries de réactivation de mémoire  de brainstorming avec les apprenants, les chargés de cours et le staff pédagogique de l’INFJ  entendent apporter leur contribution pour suppléer la baisse généralisée de niveau constatée chez les jeunes diplômés.

La première session de cette phase expérimentale du « Prépa- INFJ » atteint son point culminant ce mois ci par le cours de droit des affaires dispensé par M. D. NZOUABETH. ,agrégé de Droit privé et des sciences criminelles, chargé de cours à l’Université Cheick Anta Diop de Dakar.

Notre équipe prévoit une autre session pour le début du quatrième trimestre de l’année.